Caisse claire écossaise

Une partition de caisse claire écossaise se compose habituellement de portées à une seule ligne, sur laquelle les coups sont notés :

  • au-dessus pour la main droite
  • en-dessous pour la main gauche

En outre, certaines conventions d’écritures sont souvent observées :

  • hampes vers le bas (vers le haut pour les fla et les drag)
  • ligatures toutes au même niveau
  • indications de nuance au-dessus
  • RA représentés par des trémolos à 2 ou 3 traits, suivis d’une courbe de liaison en dessous de laquelle se trouve le chiffrage du RA
  • crochets horizontaux de reprise, en général en-dessous

Pour pouvoir écrire simplement des partitions de caisse claire, j’utilise ce fichier de configuration : scottish-drums.ily, que j’insère au début de ma partition :

\include "\[chemin vers]\scottish-drums.ily"

La musique s’écrit à l’intérieur de :

\new DrumStaff {
    \drummode {
    }
}

Saisie des coups :

On rentre les coups comme des notes normales sur LilyPond, mais en n’utilisant que 2 « notes » : « d » pour « coup droit » et « g » pour « coup gauche » :

d4 g d8 g d16 g d g

exemple1

Accentuations et nuances :

Les coups accentués sont indiqués par la l’articulations « -> ». Pour les accents forts, on utilise la fonction « \v » :

d4-> g4\v

exemple2

On utilise « \< … \! » pour crescendo et decrescendo :

d16\< g d g\!

exemple3

Les indications de nuance sur un passage sont indiqués par la fonction « \dynLine » :

d16 g \dynLine pp d \startTextSpan g d g \stopTextSpan d g

exemple4

FLA et DRAG :

Ils sont annoncés par les fonctions « \fla » et « \drag » placées avant les notes concernées. Les notes d’ornements s’orientent automatiquement :

d16 g \fla d \fla g \drag d[ g d \drag g]

exemple5
N.B. : lorsqu’un DRAG est écrit à l’intérieur d’un groupe de ligature, il est nécessaire de forcer la ligature par l’emploi de crochets : [ ] sur la première et la dernière note.

RA :

Les RA sont annoncés par la fonction « \ra » suivie de la note concernée et le chiffre du RA, sous la forme « #x » (ou #0 si on ne veut pas de n° de RA).

\ra d4( #13 d8) \ra g( #7 \ra d)(-> #6 g) d4

exemple6

Crochets de reprise :

Ils sont indiqués par « \dr » sur la première note et « \fr » sur la dernière note :

d16 g d\dr g d g d\fr g

exemple7

Triolets – quintolets :

La fonction habituelle de LilyPond est :

\tuplet x/y { [musique] }

Cependant, on peut utiliser les raccourcis « \triolet » et « \quintolet » pour les n-olets les plus courants :

\tuplet 3/2 { d16 g g } d8 
\triolet { d16 g g } d8 \quintolet { d16 g d g d } g4

exemple8

Division des ligatures :

Il est parfois utile, pour faciliter la lecture, de diviser en deux groupes les sous-ligatures qui se répartissent sur une pulsation. On utilise pour cela la fonction « \divLig » que l’on place en début de partition :

d32 g d g d g d g % sans
\divLig d32 g d g d g d g % avec

exemple9

Exemple :

Voici un exemple de partition complète (sur un air connu…), sans autre mise en forme qu’un « \break » entre les deux phrases :

\version "2.18.2"

\include "/home/simon/Documents/scottish-drums.ly"

\header {
	title = "Ton Bale Fransou Minez"
	instrument = "Caisses Claires"
	composer = "Patrick Belloir - 1996"
}

\new DrumStaff {
	\drummode {
		\divLig
		\time 2/4
		\mark \default
		\partial 8 g8 |
		\repeat volta 2 {
			\fla d16. \ra d32( #5 d16.) g32 d32 g d g-> d8-> |
			\ra d4( #13 d8.) \ra d16( #5 |
			d16.) g32-> \triolet { d16 d g } d32 g d g d8-> |
			\ra d4(\ g32 d16. \fla g32 d16. g32 \fla d8 |
			\triolet { d16 g d } \triolet { d16 g d } \fla g16.\v d32 g16. \fla d32-> |
		}
		\alternative {
			{ \fla g4-> r8[ g] | }
			{ \fla g4-> r8[ d32\&lt g d g\!] }
                }
                \repeat volta 2 {
                        d8-> \fla g16. g32-> \triolet { d16 d g-> } d16. \ra d32(-> #0 |
			\ra d4 #12 d8)-> g |
			\fla d16.-> g32 d16. g32\v \triolet { d16 d g } \ra d8->( #6 |
			\ra g4->)( #10 d) |
			r8.[ g16] \ra d8( #7 \triolet { g16) d g } |
			\fla d16.-> g32 d16. \fla g32 d16. g32 \fla d8 |
			\triolet { d16 g d } \triolet { d16 g d } \fla g16. d32 g16. d32-> |
			\time 3/4
			g32 d g d-> g8-> \ra d4( #13 d8) d32\< g d g\! |
		}
        }
}

Et le résultat :

exemple_fanch_menez

Merci aux membres de la liste de diffusion francophone de LilyPond, notamment Pierre Perol-Schneider et Gilles Thibault pour leur aide précieuse.

Publicités

4 réflexions sur “Caisse claire écossaise

  1. Bonjour, merci pour ce travail et ces explications ! Enfin une façon simple et gratuite (et libre) pour écrire des parto de caisse !
    Cependant, je bloque sur un point, comment faire une reprise ne contenant qu’une seule note ?

  2. Dans ce cas, il faut faire une reprise contenant la durée de ce qui doit changer. À la reprise, on modifie momentanément la durée de la mesure à l’aide de la commande « \set Timing.measureLength ». On rétablira ensuite, avec la même commande, la durée de la mesure après la reprise. Voici un exemple en 4/4 avec une noire la première fois et deux croches la deuxième fois :

    \repeat volta 2 {
    d4 d d d |
    d4 d d
    }
    \alternative {
    { d4 | }
    { \set Timing.measureLength = #(ly:make-moment 1/4) d8 g | }
    }
    \set Timing.measureLength = #(ly:make-moment 4/4)
    [suite de la parto... ]

    http://lilypond.org/doc/v2.18/Documentation/notation/long-repeats#normal-repeats

    • Merci pour cette réponse rapide, ça résout un de mes problèmes, mais ma question était à propos des reprises leader ! Pour commencer une reprise leader, on utilise \dr et pour finir \fr, mais ces commandes s’appliquent sur des notes, et dans le cas d’une reprise à une seule note, on ne peut pas utiliser ces deux commandes sur la note… J’ai fais quelques recherches dans la documentation de lilypond, mais je n’ai rien trouvé…. Merci d’avance Bonne journée

      Date: Tue, 10 May 2016 10:47:47 +0000 To: raoulmaboul@hotmail.fr

      • Je n’avais pas encore été confronté à ce cas de figure. Une solution possible serait de créer la variable suivante :
        repnote = \markup \lower #4 \halign #1 {
        \path #0.1 #'((moveto 0 0)
        (lineto 0 -1)
        (lineto 2 -1)
        (lineto 2 0)
        )
        }

        Il suffit ensuite de l’insérer de cette façon :
        d4-\repnote

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s